Soupape: Je plaide "enseignants non coupables"

 

Cover Soupapes

 

 

Soupape
(Une soupape est un dispositif qui permet de "lâcher la pression" quand elle est trop forte. C'est pour moi la fonction de ces petites chroniques).

Je plaide - J'accuse - je constate - je regrette - je sais - j'espère.

Je plaide "enseignants non coupables"

Non ! Je ne crois pas que les enseignants font ce métier uniquement pour les vacances, le salaire ou parce qu'ils ne savaient pas que faire d'autre.
Ce genre d'enseignants peut bien sûr exister. J'en ai rencontré très peu. Très, très peu.
Par contre je suis convaincu que beaucoup d'enseignants n'ont que l'exemple de ce qu'ils ont vécu eux-mêmes à l'école, que cette école leur a relativement bien convenu, sinon ils n'auraient pas réussi leurs études et ne seraient jamais devenus enseignants.

J'accuse

La formation

D'autres pratiques quant à l'organisation des apprentissage, à l'évaluation, au rapport enseignants-élèves, à l'autorité, à la discipline ne leur sont que rarement présentées.

... et la recherche

Des jugements lapidaires et totalement infondés (sans étude sérieuse sur de grands nombres d'élèves et sur le long terme) discréditent les pratiques dites "alternatives", "innovantes", "expérimentales" ou "nouvelles"... pourtant à l'œuvre pour beaucoup depuis longtemps (au-delà du siècle pour la plupart !).

L'absence de culture

J'ai entendu des enseignants porter des jugements négatifs sur les méthodes qu'ils appelaient "Montésouri", d'autres n'ayant jamais entendu parler de Freinet ou des méthodes actives, d'autres encore disant que l'évaluation formative n'avait aucune valeur puis qu'elle "remplaçait les notes par des soleils, des lunes et des nuages !"
Rares sont ceux qui ont entendu parler de pédagogie institutionnelle, de pédagogie de projet, de Sudbury Valley school, des écoles dynamiques ou démocratiques...
(Accepteriez vous que votre médecin dise "infractus du miocarde" ou que votre mécanicien ignore ce qu'est un carburateur ?)

Les procès expéditifs

C'est la faute à 68 ?
Comment vont-ils s'intégrer dans la vie ? Ils n'y arriveront pas.
Il n'y a plus de respect des adultes.
C'est l'anarchie !
La fille d'un des amis de mon frère a été ...

Je constate

Je constate le stress, la tension, le malheur, voire la dépression chez un grand nombre d'enseignants.
Je constate qu'un grand nombre d'élèves n'aiment pas l'école, leurs enseignants, certaines matières, voire toutes.
Un grand nombre d'élèves n'ont pas confiance en eux, se sentent même nuls, n'ont pas confiance en l'avenir...

Je regrette

Je regrette pour beaucoup d'enseignants qu'ils n'aient pas l'occasion de vivre leur métier comme un plaisir, une passion et les relations avec leurs élèves comme un enrichissement.
Je regrette qu'ils n'aient pas cette immense satisfaction d'avoir véritablement donné confiance, envie, énergie à la plupart de leurs élèves ... presque tous.

Je sais

Je sais que ce n'est pas facile, que ce n'est pas miraculeux, qu'il faut "y croire" et que c'est chaque fois une construction à reprendre avec chaque groupe d'élèves et avec chacun d'entre eux, chacune d'entre elles.

Je sais que les pédagogies actives sont extrêmement efficaces, les pédagogies de projet, que la pratique de la philosophie change les individus et les relations dans l'école ainsi que le conseil de classe, le conseil d'école, que les systèmes d'évaluation sans notes (évaluation formative, et auto évaluation entre autres) sont plus précises, plus efficaces et plus satisfaisantes que les notes.

Je sais qu'aucune école, aucune pédagogie ne saurait répondre aux besoins et aux attentes de tous les individus, de tous les élèves, de toutes les familles.
Je sais qu'il n'y a jamais une seule grande et unique vérité.

J'espère

J'espère que les enseignants pourront et sauront se donner une véritable culture de leur métier.
J'espère que les états permettront d'offrir la plus large diversité possible d'environnements pédagogiques et éducatifs pour répondre aussi bien que possible à la diversité des besoins de tous.
J'espère que le plus grand nombre possible d'élèves et d'enseignants pourront à l'avenir vivre leurs relations à la connaissance aux apprentissages de la façon la plus positive. J'espère qu'ils le feront avec bonheur et avec passion.

Je mesure la chance que j'ai eue de vivre mon métier d'enseignant et d'éducateur dans des environnements d'une richesse aussi grande.

J-C Brès 5 janvier 2020