Episode 5: Quelle école aujourd'hui?

painting and drawing tools set 207665 1

L’Ecole Aujourd’hui

 

Alors : Quelle école aujourd’hui ?

 


« L’Ecole Aujourd’hui », c’est le nom que je souhaite lui donner tout au long de ce document car elle n’a pas la prétention d’être celle de demain - sachant qu’il est bien difficile de savoir exactement ce que sera  demain - mais qu’elle est pensée pour ne jamais être celle « d’hier », en décalage avec son temps.
C’est donc à ce projet d’une autre école que les termes « l’Ecole Aujourd’hui » font appel dès à présent à travers ce document.
« L'Ecole Aujourd'hui » fait le choix de l'humanisme. C'est l'individu qui est concerné. Bien sûr, tous les individus. L’humanisme à mes yeux n’exclue pas le reste du vivant ni ne le considère asservi comme le laisserait entendre Yuval Noah Harari dans « Homo Deus ». Il s’agit aussi d’un humanisme libéral …de même, « libéral » ne signifie pas pour moi un ultra libéralisme débridé mais le respect des libertés individuelles. Le terme « Convivialisme respectueux des individus » (Ivan Illich puis Alain Caillé) cité par Pablo Servigne et Gauthier Chapelle dans « L’entraide l’autre loi de la jungle » pourrait alors peut-être convenir mieux encore.

L'Ecole Aujourd'hui propose le respect de chacune, chacun, le respect de la vie, la paix, l'épanouissement des femmes et des hommes à tout âge.

L'Ecole Aujourd'hui s'affirme comme un lieu dont les buts sont :
- apprendre et atteindre au meilleur pour chacun, acquérir les meilleures compétences possibles dans tous les domaines, maîtriser les outils (lecture, écriture, mathématiques...) découvrir les savoirs (Sciences, histoire, philosophie, arts...) se développer aussi complètement et harmonieusement qu’il est possible, au bénéfice de chacun et de tous.

L'Ecole Aujourd'hui remplace :
- la compétition par le défi, le développement
- l'apprentissage dans la contrainte et la souffrance par le plaisir, la passion
- les programmes par les projets
- les méthodes par des démarches
- les notes seules par des évaluations diverses
- l'enseignement (transmission des savoirs) par la potentialisation des compétences, de toutes les compétences (socio-constructivisme)
Voici quelques concepts d’une école «traditionnelle» traduits pour l’Ecole Aujourd’hui.

Enseigner -> Apprendre
Transmettre -> Faire émerger, Interpeller la curiosité
Suivre des programmes -> Fonctionner par projets
Appliquer des méthodes -> Mettre en place des démarches
Noter -> Évaluer
Contraindre -> Motiver
Réglementer -> Construire ensemble des règles de vie
Imposer une morale -> Penser par soi-même pour soi-même (philosophie)
…/…

Beaucoup de ces éléments, même s’ils peuvent sembler novateurs à certains, voire révolutionnaires font pourtant référence à des réflexions philosophiques et éducatives lointaines :
Platon, Rabelais, Comenius, Rousseau, Pestalozzi, Dewey, Montessori, Korczak, Neill, Freinet sont cités dans une liste proposée par le professeur Philippe Meirieu sur son site «Histoire et actualité de la pédagogie » (http://www.meirieu.com)
Quant à Etiennette Vellas (Docteure en sciences de l’éducation), elle nous propose dans le site http://lepole.education une visite des grands pédagogues et des grands mouvements pédagogiques :
« On a de tout temps éduqué les enfants. Et parions que de tout temps il y a eu des pédagogues, c’est à dire, des personnes élaborant une pensée de l’éducation à partir de leur propre pratique d’éducateur. Des praticiens-théoriciens de l’action éducative, comme nous les définissons aujourd’hui. Faute d’écriture, leurs traces ayant été perdues avant l’Antiquité. »
Par Etiennette Vellas, Docteure en sciences de l'éducation

- Les pédagogues de l’Antiquité, du Moyen Âge, de la Renaissance.
- Les pédagogues de la modernité (du XVIIIe –XIXe –XXe jusqu’à 1960)
- Les pédagogues de la post-modernité du XXe siècles (dès 1960) au XXIe siècle.

http://lepole.education/index.php/culture-pedagogique/27-histoire-de-la-pedagogie

De Socrate aux pédagogues et chercheurs du 20ème siècle en passant par Rabelais, Montaigne, Rousseau, Dewey, Steiner… entre autres, s’est tissé un fil conducteur … éventuellement même un réseau de fils conducteurs.
L’Ecole Aujourd’hui s’inspire beaucoup de ces éducateurs, de ces pédagogues et également de façon notable de la pédagogie active (Adolphe Ferrière), de Célestin Freinet, de Maria Montessori qui agirent dans le cadre de la Ligue Internationale pour l’Education Nouvelle (créée en 1921). L’influence de Piaget et du constructivisme (dès 1923) ainsi que de Vygotski s’y retrouve …
Elle emprunte aussi à la pédagogie institutionnelle qui date des années 60 (Fernand Oury).
C’est dire si, tout en cherchant à être vraiment l’école d’aujourd’hui et de le rester en tout temps, il s’agit d’une école qui ne renie pas le passé et sait emprunter aux pratiques et expériences qui ont fait leurs preuves.


Une école dont tout le projet est basé sur des valeurs précises :

- Le respect
(Respect de chacun enseignant(e)s, élèves, parents … adultes, adolescents ou enfants).

- La joie
(Celle d’apprendre, d’enseigner, celle de vivre).

- L’espoir
(Celui de pouvoir agir utilement dans une société qui vise à favoriser le bonheur de chacun).

 

Prochain épisode " Alors quelle école aujourd'hui? " le 15.12.2019