Index de l'article

Mode individuel

Le mode de regroupement individuel peut se décliner de deux manières différentes : une manière « indifférenciée » ou une manière « différenciée ».

Dans le premier cas, les tâches individuelles sont pareilles pour tous les élèves et ceux-ci doivent les effectuer dans des conditions identiques en respectant les mêmes consignes. Ce type de regroupement permet la production d’un travail observable et identifiable que le maître pourra évaluer. Il permet aussi d’entraîner des notions nouvelles, de fixer des acquis, mais il comporte des difficultés : comment assurer la compréhension de TOUS les élèves de l’objet attendu, de la nature de la tâche demandée ? De plus, elle implique un système de suivi très rigoureux et efficace.

Dans le deuxième cas, les tâches sont différenciées, adaptées en fonction des aptitudes de chacun tout en conservant un objectif commun à tous. Il permet une différenciation et développe l’autonomie. Les tâches à effectuer de manière individuelle, peuvent être de types différents : exercices (entraînement), ateliers, recherche, rédaction, travail à l’ordinateur (exercices, jeux, rédaction), recherche dans des ouvrages de référence, etc.


Liens : 

Tableaux récapitulatifs des modes de regroupement :

- Classes maternelles : http://www.ia22.ac-rennes.fr/jahia/webdav/site/ia22/shared/maternelle/documents%20animations/AUTOUR%20DES%20MODES%20DE%20REGROUPEMENT.pdf

- Académie de Nancy (recherche 2013) : http://www4.ac-nancy-metz.fr/ia54-gtd/maternelle/sites/maternelle/IMG/pdf/GT_MAT_TABLEAUModes_de_regroupementSTAGE_DEC2013.pdf


Bibliographie : 

ALTET, M. (1994). Note de synthèse. Comment interagissent enseignants et élèves en classe ? Revue française de pédagogie, 107(1), 123-139.

ALTET, M. (1998). Les pédagogies d’apprentissage. Paris : PUF.

Astolfi, J. P., Peterfalvi, B., & Vérin, A. (2011). Comment les enfants apprennent les sciences. Paris : Retz.
Baudrit, A. (2005). L'apprentissage coopératif: origines et évolutions d'une méthode pédagogique. Bruxelles : De Boeck Supérieur.

MEIRIEU, P. (1991). Itinéraire des pédagogies de groupe. Apprendre en groupe ? Lyon : Chronique sociale.

MEIRIEU, P. Pourquoi le travail en groupes ? http://www.meirieu.com/ARTICLES/pourqoiletdgde.pdf

Paquay, L., Altet, M., Charlier, E., & Perrenoud, P. (2001). Former des enseignants professionnels: quelles stratégies? quelles compétences?. Bruxelles : De Boeck Supérieur.

Peeters, L. (2009). Méthodes pour enseigner et apprendre en groupe. Bruxelles : De Boeck Supérieur.

Toubert-Duffort, D. (2009). Penser et apprendre en groupe. De la fonction contenante au travail d'élaboration. Le Français aujourd'hui, (3), 45-54.