Index de l'article

Mode "frontal" - classe entière

Ce mode d’enseignement est basé sur une prise en charge collective des élèves, autrement dit sur une interaction du maître avec la classe entière. On l’appelle parfois « enseignement frontal » car le maître se place face aux élèves et c’est lui qui transmet les savoirs et dirige l’activité. Les interactions pédagogiques s’effectuent sous la forme d’un dialogue entre le maître et les élèves, dans une sorte d’aller-retour. Le maître peut aussi susciter une discussion commune entre élèves, mais il reste dans une position centrale car c’est lui qui gère le débat.

Ce mode de regroupement permet de s’adresser à tous les élèves à la fois, de donner des consignes communes, de fédérer le groupe autour de mêmes informations. Mais il implique une vigilance particulière pour mobiliser l’attention de tous, pour s’assurer que tout le monde apprenne, canaliser les leaders et empêcher les évitements. Plusieurs études montrent que ce mode de regroupement crée des inégalités car il donne l’illusion d’offrir le même enseignement à tous, alors que chaque élève intègre les notions différemment et inégalement.

Le mode d’enseignement collectif est parmi les plus utilisés dans le contexte scolaire. Dans les degrés secondaires où les contenus de savoirs sont imposants et les effectifs d’élèves élevés, il est la forme privilégiée. Dans les degrés primaires, il est aussi très utilisé mais souvent proposé en alternance avec d’autres modes de regroupement. Parmi eux, la demi-classe est une sorte de forme hybride entre l’enseignement frontal et l’enseignement par groupes. Le plus souvent, c’est une stratégie qui permet à l’enseignant de fonctionner selon un mode collectif mais avec un plus petit effectif d’élèves.