Index de l'article

Les différentes approches en philosophie pour les enfants et adolescents

Les différentes approches en philosophie pour les enfants se cristallisent autour de différentes personnes. Certains ont interprété les travaux de Lipman et proposent des variantes de la communauté de recherche, tandis que d’autres ont voulu réinventer la démarche et offrent ainsi d’autres modèles.

Outre l’approche de Lipman, on recense trois autres grands courants en philosophie pour les enfants.

L’approche de Michel Tozzi, formateur à l’IUFM de Montpellier, axe cette pratique sur l’argumentation, la conceptualisation et la problématisation par le biais de discussion à visée démocratique et philosophique (DVDP). Son dispositif est conçu de telle sorte que les discussions sont organisées autour de métiers attribués à certains élèves.

Site internet "L'apprentissage du philosopher" selon Michel Tozzi

L’approche d’Oscar Brenifier, philosophe français et auteur de plusieurs ouvrages pour les enfants, met l’accent sur un travail réflexif autour de l’opinion, pour la dépasser. Il propose aussi aux élèves de penser aux contrastes entre le bien et le mal, la justice et l’injustice, être grand et être petit. Sa démarche est socratique et l’animateur est très présent dans l’animation de ces ateliers.

Site internet "Institut de pratiques philosophiques" par Oscar Brenifier

L’approche de Jacques Lévine, psychanalyste français, propose un dispositif dans lequel l’objectif est de faire parler les enfants afin qu’ils se découvrent sujets pensants. Ce faisant, une nouvelle relation à soi et aux autres peut s’établir. La posture silencieuse de l’adulte doit permettre de modifier son regard sur les élèves afin de mieux saisir leur potentiel.

Tableau récapitulatif des différentes approches

tableau illustration pratique philo