Index de l'article

Evaluations

Les enjeux de l’évaluation pédagogique des apprentissages des élèves

Par Lucie Mottier Lopez, Professeure associée

Photographie : © Institut Florimont

 LN 1407L’évaluation fait pleinement partie de l’enseignement et de l’apprentissage. Enseigner sans évaluer les apprentissages des élèves est un leurre. Apprendre sans être capable de s’autoévaluer est difficile pour ne pas dire impossible. Mais de quelle évaluation parle-t-on ? Car l’évaluation, on le sait, peut mettre aussi la pression sur les élèves, renforcer la compétition entre eux, produire des sentiments d’humiliation, servir à la sélection et déboucher sur des décrochages et de l’exclusion scolaire et sociale.

Cette rubrique s’intéresse à l’évaluation pédagogique, c’est-à-dire une évaluation qui se met d’abord et avant tout au service de l’enseignement et qui sert à soutenir et reconnaître les apprentissages des élèves. Cette évaluation représente une compétence professionnelle majeure pour les enseignant-e-s. Elle peut devenir également un enjeu d’apprentissage transversal pour les élèves quand il s’agit, pour eux, d’apprendre à s’autoévaluer et développer des stratégies d’autorégulation pour surmonter des difficultés et progresser.

Une évaluation qui se met au service de l’enseignement, c’est quand l’enseignant-e ou équipe d’enseignant-e-s évalue...
- avant d’enseigner, pour connaître les caractéristiques et besoins des élèves,
- pour planifier les contenus à enseigner et différencier les tâches à faire par les élèves, pour concevoir des projets pédagogiques adaptés,
- en cours d’enseignement, pour intervenir immédiatement auprès de l’élève, lui offrir un étayage, lui donner de nouvelles explications, décider d’une mise en commun pour faire débattre les élèves, organiser la composition de groupes collaboratifs, etc.,
- pour identifier les erreurs des élèves, s’intéresser à leurs raisonnements et stratégies d’apprentissage, diagnostiquer les difficultés rencontrées à des fins de régulation,
- en fin de séquence d’enseignement, pour savoir où en sont les élèves, faire un bilan de leurs acquisitions, reconnaître et attester leurs apprentissages,
- planifier des prolongements dans de nouvelles séquences d’enseignement, rencontrer les parents des élèves, envisager des nouveaux projets pédagogiques,
- etc.

Une évaluation qui se met au service des apprentissages de l’élève / des élèves, c’est quand l’enseignant-e ou équipe d’enseignant-e-s ...
- communique aux élèves les objectifs et critères d’évaluation qui désignent les « attendus » à atteindre (le référentiel de l’évaluation),
- fournit des rétroactions (ou feedback) de qualité aux élèves à partir des propositions et réponses de ces derniers,
- ajuste l’enseignement aux caractéristiques et besoin des élèves à partir d’évaluations formelles et informelles,
- échange avec les élèves sur les différentes façons de progresser, de surmonter les difficultés, d’apprendre,
- utilise les résultats de l’évaluation pour soutenir la motivation des élèves,
- etc.

C’est aussi quand l’élève / les élèves...
- sont impliqués dans des démarches d’autoévaluation et d’évaluation par les pairs,
- s’approprient les objectifs d’apprentissage et critères d’évaluation,
- prennent conscience de leur manière de travailler et de progresser, mettent des mots sur leurs réussites, se posent des questions,
- utilisent leur autoévaluation et les feedback de l’enseignant-e pour réfléchir sur leur apprentissage et pour le consolider,
- envisagent avec l’enseignant-e des moyens de progresser pour atteindre les buts visés,
- etc.