L’art au service de la pédagogie... quand un artiste s’invite en classe

Par Carine Bruni, Institut Florimont

thumb IMG 1059 1024

Par une soirée hivernale, des masques de guerriers primitifs apparurent dans la brume : l’artiste sculpteur genevois Jean-François Gallina accueillait le 19 janvier les visiteurs curieux à La Julienne. Quelle surprise pour l’œil neuf d’une enseignante : des masques primitifs aux couleurs chatoyantes, ornés de parures sorties tout droit de l’imaginaire de l’artiste. En lisant les titres donnés aux masques, tels que « Le grand tricornus violet », « La danse du grand pélican blanc », ou encore « Masque de la tribu des Gamins de Chêne », il n’en fallait pas plus pour monter un projet en classe avec les élèves et Jean-François Gallina.

thumb IMG 1323 1024Durant deux mois, les élèves ont, en classe, découvert à travers des lectures, des contes, la vie des tribus primitives ; ils ont appris le langage secret des aborigènes et se sont exprimés par la peinture. Au printemps, le rendez-vous a été pris avec l’artiste et les enfants ont préparé sa venue en classe : ébauches de masques par le dessin, choix de titres éventuels et découverte du diaporama des œuvres de Jean-François Gallina.

Le jour tant attendu arriva enfin : une excitation sans précédent s’empara de tous. L’artiste était là. Jean-François dirigea les élèves afin que chacun d’eux crée son masque. Perles, boutons, plumes, cartons, colles, ciseaux, fils multicolores et autres matériaux volaient dans tous les sens et prenaient vie avec les mains expertes de l’artiste, des élèves et des enseignantes transformées pour l’occasion en petites ouvrières. Petit à petit, les élèves devinrent de véritables petits artistes. Des vocations étaient nées... !

thumb IMG 1351 1024

Forts de cette expérience unique, les élèves décidèrent, avec leurs enseignantes, d’écrire un scénario pour un spectacle, intitulé « Le temps des rêves ». Ils le mirent en scène et le jouèrent devant les parents et Jean-François Gallina. En sortant de la représentation, tous purent admirer les œuvres des enfants, le diaporama de l’exposition, tout cela en présence de l’artiste.

Cette expérience artistique a permis de travailler la lecture, de découvrir des contes d’ici et d’ailleurs, de produire des textes, de s’exprimer oralement, d’utiliser des techniques de peinture, de dessin, de travailler le volume et surtout de développer l’imaginaire des élèves.

 

Rendez-vous est pris avec l’artiste pour renouveler cette expérience qui fût également enrichissante pour les parents et les enseignants.