Les talents multiples

Progresser dans le respect de son originalité, grâce à son potentiel d'excellence dans l'action

Par Jacques Descombes, Modus Operandi


Dans un monde changeant et incertain, de quelle façon les élèves pourront-ils réaliser leur potentiel et s'accomplir ? D'ailleurs, comment cerner en chacun ce fameux potentiel ?

C'est l'histoire de Sandro, 10 ans, replet, mal dans sa peau et à la traîne dans toutes les matières. Un jour, la maîtresse découvre que le plaisir de Sandro, c'est de faire la cuisine avec sa mamie. Elle l'encourage à lui apporter un échantillon de l'un de ses prochains plats. De fil en aiguille, Sandro régale toute la classe qui, désormais, l'admire pour son talent. La maîtresse dévoile à Sandro qu'il ferait un excellent cuisinier, mais aussi les notes minimales qu'il devra obtenir pour mener à bien ce projet. Déjouant les pronostics funestes du premier trimestre, Sandro a passé son année. Il revient souvent voir son ancienne maîtresse, pour lui présenter fièrement son carnet. Des notes modestes mais satisfaisantes et régulières, inespérées un an plus tôt. Et puis la maîtresse reçoit de temps en temps une petite gourmandise préparée avec amour, avec en prime un grand sourire et des yeux qui pétillent. [histoire véridique, prénom modifié]

Que sera une carrière demain ?

Les mutations déroutantes, tant des métiers que du monde du travail, remettent en question la notion de vocation et même celle de carrière. Des études universitaires prédisent que dans vingt-cinq ans, près de la moitié des emplois d'aujourd'hui auront été confiés à des ordinateurs, et que la majorité des élèves actuels pratiqueront des métiers qui restent à inventer. De nouvelles formes d’organisation de la vie professionnelle émergent à peine. Qui peut anticiper l'incidence de ces changements considérables sur la nature des compétences qui seront recherchées à l'avenir ?

C'est pourquoi il est d'autant plus important que chaque enfant prenne conscience de ses propres caractéristiques, qu'il puisse identifier et utiliser ses points forts, qu'on l'encourage à progresser en restant fidèle à son originalité. Avec l'estime de soi, c'est sa motivation qui augmentera. Et, par là, sa capacité de trouver une voie qui lui permette de s'épanouir et de s'accomplir. Quel profession Sandro exercera-t-il ? Sera-t-il finalement cuisinier ? Ou critique culinaire, animateur de stages de diététique, laborantin, concepteur de saveurs pour jeux vidéo ? Peut-être plusieurs de ces métiers tour à tour.

L'éblouissante richesse de la diversité des personnes

C'est admis, tous les enfants n'ont pas la même façon d'apprendre. Si l'on s'en tient à la théorie d'Howard Gardner, la plus connue, il y aurait (au moins) huit formes d'intelligence. La réalité est infiniment plus nuancée. Chaque personne se distingue dans de nombreuses dimensions : qu'est-ce qui suscite chez elle le désir d'agir, à quoi prête-elle attention ; que retient-elle et comment ; que cherche-t-elle à créer et pourquoi... Ces dimensions se déclinent chacune en une très riche variété de possibilités. Leur combinaison est spécifique à chaque individu et donne une personnalité aussi unique qu'une empreinte digitale.

Chaque individu dispose d'une trame d'action qui lui est propre et qui sous-tend toutes ses actions. Identifier ce mode opératoire permet de cerner ce qui rend la personne efficace et épanouie dans l'action. Mise en application, l'approche du mode opératoire montre à quel point chaque individu est spécifique. C'est cette originalité qui constitue le ressort de la personne. Il faut se garder de la diluer en classant les individus en catégories. Autre notion fondamentale, c'est dans l'action que les personnes révèlent leur façon d'être en vie. On peut étudier longtemps un papillon épinglé dans une vitrine, c'est tout différent de l'observer voler.

S'appuyer sur le mode opératoire pour révéler les potentiels

Le mode opératoire met sur la voie du potentiel d'excellence de la personne en action. L'idée n'est pas de déterminer à quel travail une personne serait destinée, mais la manière dont la personne effectue son travail, quel qu'il soit. Ce n'est pas seulement ce qu'elle veut faire, c'est ce qu'elle ne peut s'empêcher de faire. L'actualiser permet de s'orienter et de faire des choix, dans le respect de son identité. Dans la pratique, reconnaître leur mode opératoire a permis à un grand nombre de personnes de trouver leur place, de prendre confiance en leur potentiel, de franchir le cap de transitions.

L'approche du mode opératoire s'inscrit dans le champ de l'action, un domaine distinct de l'analyse comportementale et qui est relativement peu étudié. C'est ce qui explique que cette approche propose un complément inédit et bienvenu aux pratiques habituelles. Nous pouvons nous inspirer de cette approche dans le contexte de l'enseignement scolaire. Développer une sensibilité à l'action qui aide à relever et à valoriser les caractéristiques des élèves peut permettre d'encourager chacun d'eux à prendre conscience de son fonctionnement et de ses points forts.

Les étapes de la mise en pratique

Pour être sensible à la différence des autres, il est très éclairant de commencer par prendre conscience de sa propre originalité, ce qui fait la valeur de sa spécificité et où réside en grande partie sa motivation. C'est aussi une façon pragmatique de se familiariser avec les fondements de l'approche, avant de poser ce regard nouveau sur ses élèves.

Tout le monde n'a pas une vocation, mais tout le monde a un mode opératoire. Alors que le choix d'un métier sera peut-être de moins en moins la réponse à l’employabilité tout au long de la vie, l'approche du mode opératoire apporte une connaissance de soi qui rend possible de meilleurs choix et augmente la capacité à s’adapter et à se distinguer. C’est la compétence mobile par excellence.

Contactez-moi à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jacques Descombes
Modus Operandi Sàrl